ICP Savannah S

L’aviation a son couteau suisse. Capable de voler entre 45 et 175 km/h, dans de bonnes conditions de confort même pour les grands gabarits, de se poser sur les pires terrains qui soient, le Savannah régale son pilote.
Au premier décollage, on s’accroche au tableau de bord tellement l’assiette de montée peut être impressionnante. Le vario fanfaronne à 1300 ft/min.
Les commandes sont homogènes, équilibrées, vives et précises.
L’avion est facile … très facile à tel point que l’on se pose des questions. Faut-il savoir piloter pour prendre ses commandes ? Et a-t-on le droit de s’amuser autant ?
Les pilotes s’enthousiasment, les autres parlent aussitôt de brevet, de prix. Eh bien parlons-en ! Les tarifs de formation, d’achat et de location sont parmi les plus bas du marché et de loin. Alors quand le plaisir est à ce prix, ne le boudons pas.